Découvrir

N’ayez plus peur de la mort avec Arlette Triolaire

Comment passer en paix d’un monde à l’autre

N'ayez plus peur de la mort- Arlette Triolaire

Le décès de mon père marque le premier jour de ma quête de Vérité sur la question de l’après-vie. Je venais juste d’avoir 30 ans.

 

Arlette Triolaire, auteure de l’ouvrage N’ayez plus peur de la mort — Comment passer en paix d’un monde à l’autre — publié aux Éditions Guy Trédaniel, ainsi que de plusieurs autres ouvrages publiés avant celui-ci, a accompagné durant vingt ans des personnes confrontées à l’épreuve de la fin de vie et du deuil. Son expérience est passée par l’accompagnement de sa mère handicapée durant huit années au bout desquelles elle a pu continuer cet accompagnement au-delà même du décès.

L’ouvrage est préfacé par Jean-Jacques Charbonier, dont je vous ai parlé sur ce blog, notamment dans ma chronique de son livre La mort expliquée aux enfants mais aussi aux adultes.

Dans sa préface, le Dr Charbonier écrit qu’il ne veut en rien dévoiler l’histoire de ce livre. ” Il faut laisser aux lecteurs le plaisir de la découverte et des surprises car il y en a beaucoup dans le texte. “

Mais je vous propose quant à moi de découvrir dans cet article un avant-goût de ce livre, à partir de ce qu’en révèle l’éditeur Guy Trédaniel.

À travers son propre vécu, Arlette Triolaire va obtenir tout au long de son cheminement terrestre des réponses et des preuves tangibles à la seule question qui sous-tend sa quête de vérité :

Y a-t-il une vie après la mort et quelle est-elle ?

 

Évoquant le départ de son père, Arlette écrit ceci :

Ce départ auquel je n’étais pas préparée, cette mort qui m’était à l’époque totalement étrangère, m’a poussée quelques mois plus tard à quitter Paris, cette ville où j’étais née et dans laquelle je commençais à étouffer, me sentant emprisonnée dans une vie pour laquelle je n’étais pas faite… Ce jour-là fut aussi le premier pas sur mon chemin d’évolution spirituelle.

Tout naturellement, c’est vers un pays de montagnes que je me dirigeai, les conditions de mon « évasion » y semblant plus propices : l’air y était plus pur et je pourrais respirer à pleins poumons un vent nouveau de liberté. D’autre part, un travail m’attendait ainsi qu’un logement, provisoire bien sûr, mais une fois sur place je savais que je trouverais l’endroit où m’installer.

Arlette pose ses bagages à Chamonix

Ce fut donc dans la vallée de Chamonix que je posai mes bagages, prête à l’ascension ! Je ne savais pas encore que j’allais vraiment effectuer un tel exploit, aussi bien dans ma vie terrestre que sur le plan spirituel. Je ne savais pas non plus, dans les deux cas, combien serait dure la pente à gravir… Il me fallut traverser neuf années d’initiation, neuf années de joies intenses et de liberté, mais aussi de déboires et de malchance, d’errance à travers des épreuves en tous genres dont quelques-unes ont déjà été relatées dans mon dernier livre.

Le livre que mentionne Arlette Triolaire est Triomphez des épreuves de la vie grâce à la communication profonde, publié aux éditions JMG – Le temps PRÉSENT.

Neuf années, chiffre symbolique de l’accomplissement, qui m’ont conduite à la rencontre de moi-même, dans mes plus grandes fragilités mais aussi, pour finir, dans ma plus grande force…

Des années plus tard, alors que je me retourne sur le chemin parcouru, je vois — ô combien précisément ! — depuis ce point où se précise le but auquel je suis presque arrivée, toutes les étapes franchies, tous les obstacles dépassés, les passages étroits auxquels je me suis écorchée, les pierres sur lesquelles mes pieds ont buté, je vois à présent ce chemin initiatique qui n’aurait pu être ni différent ni meilleur pour me conduire jusqu’à ce moment précis où j’écris ces pages.

Et j’envoie au Ciel toute ma gratitude pour l’aide reçue, pour la présence immanente de Ceux qui m’ont entre-temps, de leurs mains invisibles et aimantes, si prévenantes, offert tant de cadeaux, parfois simples et parfois grandioses, après chaque effort, après chaque but atteint, après chaque rencontre avec d’autres « moi » à qui j’ai pu apporter de l’aide ou qui ont simplement partagé ma route… Il y a en mon cœur tant d’Amour et de gratitude pour la présence constante de ces Êtres de Lumière ! Comment ne pas partager cet Amour avec ceux qui ont eu et en ont encore besoin ?

À la rencontre de l’Au-delà sous toutes ses formes

Si la mort de mon père m’a poussée à aller à la rencontre de l’Au-delà, c’était afin que je le connaisse sous toutes ses formes, et pas seulement sous l’aspect de la mort physique, même si elle est la plus grande peur pour la majeure partie de l’humanité. C’est aussi que je devais connaître d’autres morts, par et pour moi-même, les accepter et les transcender… […]

Je souhaite préciser ici que ce livre ne se veut pas un ouvrage supplémentaire sur le sujet de la mort ni celui des EMI. Tant d’autres éminents chercheurs se sont penchés sur ces expériences, passionnantes par ailleurs. J’ai moi-même parcouru un grand nombre de ces ouvrages qui m’ont apporté un grand réconfort après la mort de mon père, à commencer par le livre de Raymond Moody, médecin psychiatre américain qui a été le premier à publier La vie après la vie au tout début des années 1980. Ce fut une best-seller vendu à plusieurs millions d’exemplaires et traduit en plusieurs langues.

Un enseignement spirituel capital pour Arlette

Mais c’est dans la foulée de cette lecture que j’ai rencontré un enseignement spirituel qui a été capital pour mon évolution et déterminant pour la suite de ma vie, particulièrement parla connaissance de ce processus de la mort que nous sommes tous appelés un jour ou m’autre à expérimenter.

Cet enseignement ne se contente pas d’apporter des éléments de réponse à tous les questionnements essentiels sur ce sujet essentiel de la mort et de l’après-vie, mais il apporte également un éclairage sur le sens de la vie, sur la constitution spirituelle de l’être humain et sur son rôle dans la Création et sur cette Terre. Un enseignement spirituel capital contenu dans une œuvre qui appelle plutôt à « Vivre infiniment » et en conscience l’incarnation présente afin de comprendre les raisons de notre présence sur cette Terre pour, le moment venu, rejoindre notre Patrie d’origine où nous connaîtrons la Vraie Vie de l’esprit.

” Me remettre au monde “

C’est dans cet enseignement que j’ai trouvé la Force et le courage de me remettre au monde par moi-même en repartant sur de nouvelles bases, en ayant fait table rase de toutes mes anciennes croyances et de toutes les erreurs que j’avais accumulées au cours de mes quarante premières années de vie. J’ai pu comprendre que ces erreurs avaient été nécessaires afin d’être prête à accueillir par la suite tous ceux qui allaient avoir à croiser ma route afin que, ayant pu baliser auparavant le chemin qui menait à ma liberté d’être, je puisse leur montrer comment trouver la leur…

La vie terrestre n’est qu’une « réalité illusoire » que nous avons soigneusement élaborée dans mes plans supérieurs avant de nous incarner sur cette Terre, choisissant un « plan de route » bien précis, décidant des conditions dans lesquelles nous allions nous incarner (pays, famille, religion — ou non —, et jusqu’aux leçons de vie à apprendre, appelées « épreuves ») pour y évoluer vie après vie et permettre qu’évolue avec nous et par nous l’ensemble de l’humanité… Et l’unique « moteur » de cette évolution est l’Amour !

Toute action que nous ferons sera semblable à un arbre stérile si pour l’accomplir nous oublions l’Amour, y compris et d’abord pour nous-mêmes…Nous reverrons dans ces pages de quelle façons se font nos choix d’âme. […]

La connaissance seule peut nous guider

La Connaissance seule peut nous guider à nouveau avec confiance à travers ce Passage que nous devrons tous faire avant d’emprunter « la porte étroite » (Lc 13:24) qui ouvre sur les mondes de l’Au-delà…

 

 

Pour en savoir plus sur l’auteure

Arlette Triolaire

 

 

Formée à la Psychophanie dans un premier temps par Anne-Marguerite Vexiau, puis en Communication Profonde Accompagnée par Martine Garcin,  Arlette Triolaire exerce cette « communication non verbale » depuis 2003 en tant que praticienne. De 2008 à 2018, elle a été formatrice dans cette méthode, puis s’est retirée des formations mais continue de recevoir en consultations sur rendez-vous.

 

 

 

L'écrit de l'âme - Arlette Triolaire

 

 

Dans son premier livre, « L’écrit de l’âme » (Editions Alphée – 2009 – Réédité par les Éditions Le temps PRÉSENT en 2014), Arlette Triolaire apporte les preuves de l’efficacité de cette Communication Profonde qui, sans passer par le mental, permet d’accéder à un registre émotionnel et affectif d’une personne en mal-être psychique, indicible par la parole.

 

 

 

 

 

Quantique et inconscient - Arlette Triolaire

 

 

Devenue formatrice, Arlette écrit ensuite un second ouvrage, Quantique et Inconscient, afin d’établir, par des explications simples, un parallèle entre le processus induit par cette méthode de communication « non-verbale » et la théorie « quantique » connue de la Science depuis plus d’un siècle.

 

 

 

 

Triomphez des épreuves de la vie grâce à la Communication Profonde - Arlette Triolaire

 

 

Un troisième ouvrage, plus personnel, plus intimiste, paru en 2014, parachève cette trilogie. Intitulé Au commencement était l’Amour — Triomphez des épreuves de la vie grâce à la Communication Profonde, ce livre retrace certains des événements ayant jalonné son chemin de vie personnel et spirituel, permettant son évolution et celle de son parcours d’accompagnante par cette méthode qu’elle a développée au cours de ses quinze années de pratique.

 

 

 

Le site d’Arlette Triolaire est consultable ici, et pour Facebook sa page est ici.


Cette présentation d’Arlette Triolaire était un détour supplémentaire — fort utile au demeurant — sur le chemin de mon challenge de découverte de l’au-delà.

Si cet article vous a plu, partagez-le sur Facebook, le bouton est sur la gauche ou bien un peu plus bas dans la section des commentaires.

Et si vous aimez, dites-le aussi en partageant à l'aide des boutons ci-dessous !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En laissant votre commentaire, vous acceptez la Politique de confidentialité et cochez à cet effet la case ci-dessous.